[économie]le Cameroun s'appuie sur EDF pour un nouveau projet hydroélectrique

Alamine Ousmane Mey, ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Amenagement du territoire (Minepat) a reçu en audience Valérie LEVKOV, Directrice Afrique, Moyen Orient et Méditerranée Orientale de EDF, accompagnée de Marlene BIESSY Directrice Générale de EDF Cameroun. Un nouveau projet hydroélectrique à KIKOT dans le bassin de la Sanaga. EDF et le Cameroun travaillent en collaboration pour cette initiative. L’idée, selon le gouvernement c’est que, ce barrage soit un véritable pôle de développement, avec en amont une pratique intensive aquacole pour la valorisation du potentiel de la retenue d’eau et en aval, la mise en place d’agro-industries, tirant les opportunités d’irrigation offertes par le barrage. Dans une démarche visant à faire de KIKOT un projet intégré, Alamine Ousmane Mey et ses deux hôtes ont noté la nécessité de bitumer la voie d’accès au site du projet, et de développer le réseau routier pour le désenclavement de la zone du barrage. Les parties se donnent pour objectif de mobiliser au profit du barrage de KIKOT, les ressources déjà très expérimentées qui travaillent actuellement à l’achèvement du barrage Hydroélectrique de Nachtigal. En plus des échanges sur le barrage de Kikot, les deux parties ont revisité la coopération que le Cameroun entretient avec EDF dans le domaine de l’énergie. Une coopération qui se déploie dans le domaine des Partenariats Public Privé (PPP) identifiés dans la SND30 comme étant désormais la modalité privilégiée de réalisation des projets d’infrastructures. Cette coopération a déjà permis de lancer les travaux du barrage de Nachtigal dont l’achèvement est prévu en 2024.