[Économie]la SONARA dégage un résultat net de 78 milliards en 2021

Elle affiche également un total bilan de 828 milliards, un chiffre d’affaires de 460 milliards et un résultat avant impôts de 83 milliards entre autres. Des signaux au vert pour la Sonara L’assemblée générale mixte de la Société Nationale de Raffinage(Sonara) S.A s’est tenue le 23 juin 2022, sous la présidence de Ndoh Berthe, présidente du Conseil d’administration de cette entité étatique. Au cours de celle-ci, le conseil a approuvé les comptes de l’exercice clos au 31 décembre 2021, qui affichent un résultat net (RN) de 78,9 milliards en 2021 contre 10 milliards en 2020 soit une progression de 87,1%. La situation financière de la Sonara s’est aussi caractérisée par un chiffre d’affaires de 460 milliards contre 153 milliards en 2020 ainsi qu’un total bilan de 828 milliards. Par contre, les capitaux propres de l’entreprise ont connu une baisse, quittant de 178 milliards en 2020 pour se situer à 99 milliards en 2021. Même si le communiqué sanctionnant les travaux du conseil d’administration ne donne pas les raisons de ces performances globalement reluisantes, on sait tout de même que depuis l’exercice 2020, la Société Nationale de Raffinage a continué à approvisionner le marché national en produits pétroliers à travers les importations desdits produits (80% des parts de marché) après l’incendie du 31 mai 2019. Le rapport 2020 de la Commission Technique de Réhabilitation des Entreprises du Secteur public et parapublic(CTR) précise à propos que l’amélioration significative des résultats de l’entreprise étatique est tributaire à «la comptabilisation en subvention d’exploitation des nouvelles ressources issues de la ligne de la structure des prix des produits pétroliers réservées dans le compte soutien à la raffinerie destiné au remboursement de la dette de la Sonara vis-à-vis des banques locales et des traders pour un montant de 25 milliards », explique le rapport. En effet, après l’incendie tragique qui a ravagé la quasi-totalité des installations de la Sonara, l’Etat a mis sur pied des mécanismes de restructuration pour essayer de relancer l’unique raffinerie du pays. Le 15 octobre 2021, une convention de restructuration d’une dette de 261,4 milliards FCFA due par la Société nationale de raffinage (Sonara) à neuf banques locales a été entérinée. En avril 2022, le président de la République, a autorisé la mise en œuvre dans le cadre d’un partenariat public privé (PPP), l’option de réhabilitation/restructuration consistant au redémarrage de la raffinerie dans la configuration finale du projet « Sonara 2010 », et à la conduite de toutes les mesures préalables d’accompagnement telles que proposées par le Comité technique de réhabilitation des entreprises du secteur public (Ctr). Lequel proposait la reconstitution des capitaux propres de la société au plus tard le 31 décembre 2021, la réalisation préalable d’une étude technico-économique et financière approfondie de l’option relative à une raffinerie complexe disposant d’une unité d’hydrocraquage, assortie des plans et du design de la nouvelle raffinerie, la finalisation et la signature des conventions de remboursement des dettes avec les banques et les traders et la poursuite de la réduction des charges salariales.