[Économie] lancement du premier projet d'aquaculture marine

En juin 2022 ils ont, avec l’Agence de promotion des investissements (Api), signé une convention leur octroyant des exonérations fiscalo-douanières sur une période allant de 5 à 10 ans, relative à trois projets dont les deux autres portent sur la production de poissons et d’alevins, mais aussi de construction d’une usine de production d’aliments de poissons.

Selon le ministère des Pêches et des Industries animales, la demande annuelle en produits halieutiques au Cameroun tourne autour de 500.000 tonnes pour une production d’environ 300.000 tonnes, le gap étant comblé par les importations pour environ 100 milliards Fcfa (environ 164,9 millions de dollars).