[Sport] Le Coq sportif ou One All Sport : Roger Milla a tranché

L’ambassadeur itinérant Roger Milla se demande comment l’ancienne équipe dirigeante de la Fédération camerounaise de football a pu se mettre en partenariat avec l’équipementier français Le Coq Sportif. L’ambassadeur itinérant Albert Roger Milla s’est exprimé chez notre confrère RSI au cours de l’émission Gueules de Sport sur la polémique qui entoure le contrat de l’équipementier français Le Coq Sportif. Il s’est aligné sur la position de l’actuelle équipe dirigeante de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot). «Dès le premier jour où on a parlé du Coq Sportif au Cameroun, personne n’en voulait. Je ne sais pas comment l’ancien président de la fédération a pu signer ce contrat qu’on a même jamais vu. C’est donc normal que le nouveau président vienne intervenir pour changer d’équipementier. Il faut accepter ce choix», a déclaré Roger Milla. Rappelons que ce vendredi 23 septembre 2022 la justice française va encore se pencher sur l’affaire qui oppose la Fecafoot à Le Coq Sportif qui accuse celle-ci d’avoir mis fin de manière abusive à son contrat. On apprend de certaines sources que le président de la Fecafoot Samuel Eto’o Fils sera représenté au Tribunal de Nanterre par l’avocat de la Fédération. En parlant de l’issue du procès, beaucoup pensent que l’équipementier français est parti pour avoir gain de cause. Pour eux, la preuve en est que la Fecafoot a encore recommencé à utiliser le logo de l’équipementier français sur ses documents administratifs. Actuellement les Lions indomptables sont en train de jouer les matchs amicaux avec les maillots de ce dernier. Pour l’écrivaine Marthe-Cecile Micca, ceux des camerounais qui ne veulent plus de l’équipementier français le supporteront encore jusqu’en 2023.