[Sport] Gestion de la FECAFOOT : Cyrille Tollo trouve que Samuel Eto'o est ignorant

L’expert en management et stratégie trouve malheureux la sortie du président de la Fédération camerounaise de football (Fecafoot) qui estime que l’argent débloqué par le président de la République est bloqué par certains fonctionnaires véreux. Lors de la cérémonie de clôture de la formation des journalistes à la nouvelle vision de la Fédération camerounaise de football en juin dernier, le président de la Fecafoot a fait une importante annonce. « Sur haute instruction du Secrétaire général de la présidence de la République Ferdinand Ngoh Ngoh, qui a porté nos doléances auprès du Chef de l’Etat, décision a été prise d’octroyer 560 millions de francs CFA à la Fécafoot pour les clubs. Au moment où je m’adresse à vous, cet argent reste bloqué par quelques forces obscures tapies dans les méandres de notre haute administration. Ces personnes, qui se reconnaîtront, ont juré de faire échouer notre projet du football national, pour des raisons dont j’ignore les tenants et les aboutissants », avait-il indiqué. La subvention de 560 millions FCFA n’a pas été détournée, ni par le ministère des sports ni par le ministère des finances Une prise de parole critiquée par Cyrille Tollo, expert en management et stratégie et ancien conseiller du directeur général de la Camair-Co. « Je trouve malheureux la sortie de Samuel Eto’o, qui a parlé de ces fonctionnaires tapis dans l’ombre qui comploteraient contre la Fecafoot », a commenté Cyrille Tollo sur Vision 4, une télévision privée émettant depuis Yaoundé au Cameroun. « L’excuse que je lui trouve c’est l’ignorance en matière d’orthodoxie de la gestion des fonds publics. Dans le cas contraire je penserais à autre chose. A une volonté d’affaiblir l’état. De jeter à la vindicte populaire des ministres qui ont la confiance du chef de l’Etat. La subvention de 560 millions FCFA n’a pas été détournée, ni par le ministère des sports ni par le ministère des finances », a-t-il conclu.