[Santé]les faux médicaments représentent entre 40 et 45% du marché pharmaceutique

Les faux médicaments représentent entre 40 et 45% du marché pharmaceutique du Cameroun, avec un chiffre d'affaires annuel estimé à environ 52 milliards F CFA (près de 77,3 millions de dollars américains), a déclaré, le 18 octobre, Franck Nana, président du Conseil national de l'ordre des pharmaciens. Il s'agit d'une perte sèche pour le Trésor public, a déploré Franck Nana, invitant les autorités à accentuer la répression contre ce qu'il qualifiait de "médicaments de la mort" avec leur lot de conséquences sur la santé humaine. Si le contrôle aux frontières s'avère idéal pour combattre les médicaments de la rue, l'efficacité de cette stratégie reste limitée en raison de porosité des frontières en Afrique, d'une manière générale, a expliqué le responsable.