[Santé] Région du Nord : le premier ministre inaugure l'hôpital Général de Garoua

Joseph Dion Ngute procède à son ouverture officielle le 18 octobre 2022. Il est arrivé ce jour à Garoua, accompagné d’une brochette de ministres. Le Premier ministre inaugure demain l’hôpital général de la capitale régionale du Nord. Son ouverture officielle intervient quatre mois après sa mise en fonctionnement. Selon le ministère de la Santé, 50% des services de cet hôpital sont déjà opérationnels et plus de 5% des patients arrivent des pays voisins. Ouvert en mode pré-inaugural depuis le 1er juin dernier, les unités de neurochirurgie, de gynécologie-obstétrique et de consultation ont été les premières mises en route. Ont suivi les unités de chirurgie dentaire, ophtalmologie, cardiologie et gastroentérologie. Ces unités sont adossées aux services de laboratoire, d’imagerie médicale et de pharmacie, tous dotés d’équipements de pointe. A terme, le pool des neurosciences prendra en charge les maladies et affections médicales du système nerveux, les affections psychiatriques ainsi que la réhabilitation. Entre juin et octobre 2022, l’hôpital général de Garoua a accueilli un peu plus de 1000 patients. 50% résidents à Garoua, 30% à Ngaoundéré, 15% à Maroua et 5% issus de la région de l’Est, des pays frontaliers (Tchad et RCA). En attendant l’adoption de la grille de prix par le Conseil d’administration, les prix pratiqués sont ceux en vigueur à l’hôpital régional de la ville. Ces différents services qui rentrent dans la mission (de soins de haut niveau) de cette formation sanitaire de première catégorie sont assurés par 30 personnels médicaux fonctionnaires, appuyés d’une poignée de stagiaires en phase de perfectionnement et de quelques vacataires préposés au secrétariat médical.