[Santé] Manaouda Malachie va lancer la chasse aux formations sanitaires clandestines

Le ministre de la Santé publique (Minsanté) annonce une vaste campagne nationale d’assainissement dans les prochains jours. Dans un communiqué signé ce 20 juillet, le ministre de la santé est vent debout contre la recrudescence des prétendus centres de santé et formations clandestines dans les villes. « Cette situation est d’autant plus susceptible de compromettre gravement la santé des populations, qu’elle entraîne d’une part un nombre important des décès chez les femmes enceintes à cause des références tardives des formations sanitaires initiales, et d’autre part, un afflux de cas de patients arrivés très tardivement dans les formations sanitaires de référence, et présentant des complication graves de mauvaise pratiques médicales », déplore Manaouda Malachie. Le Minsanté rappelle par conséquent aux promoteurs et complices de ces formations sanitaires que l’exercice des professions de santé, ainsi que la création et l’ouverture des structures sanitaires privées sont régis par la règlementation. Leur violation, rappelle le Minsanté, et réprimé par la loi. Par ailleurs, il met en garde les populations contre le recours à ces formations sanitaires en les invitant à les dénoncer au numéro « 1506 ». Manaouda Malachie annonce dans la foulée une vaste campagne nationale d’assainissement de la carte sanitaire, assortie de poursuites judiciaires contre les contrevenants aux lois et règlements de la santé.