[Politique] Pourquoi le journaliste Auréole Tchoumi va rejoindre le RDPC ?

L’ancien le militant du MRC souhaite militer dans un parti qui défend les causes communes. Après avoir officiellement démissionné de l’Alliance des forces progressistes du Cameroun (Afp), Auréole Tchoumi va rejoindre le RDPC le 06 novembre 2022. Mais pourquoi le journaliste a-t-il décidé de militer désormais au sein du parti au pouvoir ? « En adhérant au RDPC, ce n’est pas une question de changement d’idéologie politique, encore que dans notre pays toutes les formations politiques sont prioritairement libéralistes (libéralisme économique, libéralisme social, libéralisme communautaire etc.). C’est une volonté d’agir autrement, par l’action directe plutôt que par la critique et le discours idéologique sans fin. », a-t-il expliqué dans un entretien accordé à ActuCameroun. Auréole Tchoumi ajoute : « On entre en politique pour servir les causes communes, mais de quoi ont besoin les populations ? D’acteurs et d’hommes politiques pragmatiques, concrets et engagés dans la résolution des maux qui minent les sociétés et les peuples. 2006-2022: ça fait quand même 16 ans que je combats. Qu’il me soit permis de changer de fusil d’épaule et de tirer d’une autre main. N’est-ce-pas mon droit le plus absolu? » « Mon accord avec le Président Mbaka » Sur sa démission de l’AFP, l’ancien militant du MRC accusé Cyrille Sam Mbaka de n’avoir pas respecté leur accord. « Mon accord avec le Président Mbaka était clair, 30% de media et 70% de terrain. Aujourd’hui je pense que vous pouvez tous constater que l’AFP est 100% médias. C’est vrai que c’est un Parti en renaissance et qu’il faut des moyens, mais je n’ai pas senti une réelle volonté de prioriser le terrain. Surtout qu’en tant que Senacom, j’ai constaté que les habitudes médiatiques du Président étaient quasi inébranlables. Je n’avais vraiment pas de contrôle sur la programmation. Pour ne contrarier personne, j’ai choisi de démissionner. », confie l’ancien journaliste de radio Equinoxe.