[Politique] MRC : Démission du départemental de Douala lV

La démission de M. Kamta intervient au lendemain des élections internes organisées par ladite formation politique. Un autre responsable du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) claque la porte. Il s’agit du départemental de Douala quatrième M. Kamta qui a démissionné du MRC. Cette démission intervient au lendemain des élections internes organisées par ladite formation politique. Des élections contestées par plusieurs militants. Ces derniers se plaignent du fait que les candidatures ont été « imposées » par le directoire. Mais aussi le refus de voir plusieurs listes concurrentes dans la région du littoral 1 (Douala) et certains départements. Il faut dire que toutes les listes devant faire face à la liste conduite par Christian Massoma ont tout simplement été « rejetées ». « La raison manifeste était de faire de ce dernier régional du MRC dans le Littoral 1, pour ainsi dire que le MRC a un Sawa à sa tête », fait savoir Alex Nguepi ex-militant du MRC. Il s’exprime sur sa page Facebook. « Les listes où les candidats sont proches de Michelle Ndoki ont tout simplement été rejetées. L’exemple de Douala Premier est parlant ou les unités fictives ont été créées, les militants démissionnaires ont été réhabilités sans aucun respect des statuts, une seule listes au niveau départemental. », ajoute-t-il. Selon Alex Nguepi, Douala cinquième où deux listes ont pu concourir, la liste conduite par Daniel Noumbissi a remporté l’élection. Mais « la liste concurrente crie à la fraude. Des recours ont été introduits, le directoire du MRC face à cela envisagé mettre sur pied une commission de conciliation. »