[Politique] Me Ndocki devient-elle l'icône de la lutte du changement au sein du MRC

C’est ce que pensent certains camerounais qui suivent de bout en bout l’actualité du Mouvement pour la renaissance du Cameroun. Commentant sur la toile l’actualité du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, l’internaute Alain Georges Fon Deh affirme qu’à force de chercher à ternir l’image de Michèle Ndocki on fait d’elle une véritable icône du changement au sein de sa formation politique le MRC. «Les gens qui insultent et diabolisent Me Ndocki ne savent pas qu’ils sont en train de faire d’elle une véritable icône de la lutte pour le changement au sein même de son parti… Ils ont cru la vouer aux gémonies mais on a l’impression que la roue tourne graduellement en sa faveur. Plus on parle d’elle plus elle grimpe en popularité exactement comme son mentor avant l’élection de 2018», pense Alain Georges Fon Deh. Rappelons que Michèle Ndocki est critiquée ces dernières semaines principalement par des militants, sympathisants et partisans du MRC. Certains comme Me Amedee Dimitri Touko trouve qu’elle a posé une candidature de provocation et qui vise la déstabilisation du leader du parti Maurice Kamto. D’autres à l’instar de Valsero affirme qu’elle s’est déjà compromise en ayant ouvert la porte au gouvernement. «La pire des choses qui peut arriver à un combattant c’est qu’il soit approché par le gouvernement. La pire des choses qui peut arriver à un combattant c’est que il prend son téléphone, quand ça sonne il voit Bankoui. Des que tu vois Bankoui, c’est que tu es mort, c’est que pour toi c’est fini. La pire des choses qui soit arrivée à un combattant, c’est qu’il prend son téléphone, ça sonne il voit Grégoire Owona. Il doit savoir qu’il ne peut plus s’en sortir. La pire des choses qui peut arriver à un combattant c’est que quand son téléphone sonne, il voit Atanga Nji…Parce que une fois où le gouvernement a repéré que vous êtes une cible par laquelle ils peuvent passer pour détruire la dynamique de renaissance, une fois où le gouvernement vous repéré parce que vous êtes une cible potentielle c’est parce que vous avez démontré vous-mêmes par votre comportement que votre esprit est ouvert à la corruption. Le gouvernement ne s’approche jamais des gens qui sont fermés à la corruption», a-t-il déclaré. Pourtant Michèle Ndocki indique que son action vise à ce que le changement voulu à la tête de l’Etat commence d’abord au sein du MRC. «Défendre un camp politique c’est défendre le camp d’une idée et non le camp d’une personne. Il y a eu le temps de l’opposition de contestation. C’est le temps de l’opposition de proposition, de construction. Forget the leaders, mind the CAMEROUNIAN PEOPLE», a-t-elle écrit après sa rencontre avec Maurice Kamto.