[Politique] Jean Christophe Bahebeck : ‹‹ j'ai dit clairement qu'on ne touche pas à Kamto ››

Militant de l’Union des populations du Cameroun, il assure par ailleurs que le Pcrn de Cabral Libii, fait un travail remarquable dans l’opposition. Invité sur Abk radio ce lundi 29 août 2022, le Pr Jean Bahebeck ses propos sur le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) de Maurice Kamto. « C’est le sentiment qu’ils ont. Parce que j’ai dit des choses qui sont de temps en temps très en faveur du Mrc. Mais ce que je défends, ce sont les principes. Si par hasard, les principes correspondent à un homme ou à un parti, ok. Mais ce sont les principes », précise le militant de l’Union des populations du Cameroun (Mrc), le parti historique. « J’ai dit clairement qu’on ne touche pas à Kamto. Je trouvais que c’était un abus de pouvoir de toucher à un homme qui demandait à faire des marches qui n’avaient aucune raison de ne pas être pacifique. Et l’Histoire m’a donné raison. Puisque quand on l’a arrêté, après, le chef de l’Etat a été appelé par plusieurs entités de la communauté internationale et a fini par le libérer », poursuit l’homme politique. Ils ont des problèmes internes, mais en même temps, ils assurent le service minimum Selon lui, le Parti camerounais pour la réconciliation nationale (Pcrn) de Cabral Libii fait un travail remarquable dans l’opposition avec le Mrc. « Une autre fois j’ai dit que le MRC assurait le service minimum, mais il n’est pas le seul. Ce jour-là j’avais dit : « le MRC et le PCRN qui font ce service minimum actuellement » et que pour ça, c’est une dette que l’opposition leur doit appeler le service minium en l’absence presque totale de l’UPC et du SDF qui sont minés par d’énormes problèmes internes. Ils ont des problèmes internes, mais en même temps, ils assurent le service minimum. A l’inverse du SDF qui n’arrivent pas à assurer ce service minimum », poursuit le Pr Bahebeck.