[Politique] Bataille politique : après Maurice Kamto , Jean Nkuete se rend à Bafoussam

Le Secrétaire général du Comité central du RDPC Jean Nkuete sera dans la ville de Bafoussam à l’Ouest le 29 août prochain. Visiblement le Rassemblement démocratique du peuple camerounais (RDPC) le parti au pouvoir ne souhaite pas voir le Mouvement pour la renaissance du Cameroun (MRC) établir ses bases dans la région de l’Ouest. Ainsi après le passage de Maurice Kamto et la mobilisation du MRC à Bafoussam samedi dernier, le Secrétaire général du Comité central du RDPC Jean Nkuete annonce une visite de travail de ce côté-là le 29 août 2022. Cette visite de travail aura lieu au siège du parti. Le chef de la délégation permanente régionale Emmanuel Nzete dans le communiqué radio presse sorti à cet effet, demande aux militants du Renouveau de réserver un accueil chaleureux au SG Nkuete. Maurice Kamto Rappelons que Maurice Kamto était à Bafoussam le samedi 20 août 2022 pour procéder à l’installation des nouveaux responsables de la Fédération régionale du MRC. Même si cet événement a fini par prendre des allures d’un meeting. Car le leader du MRC a profité de cet événement pour remercier les militants de l’Ouest pour le soutien apporté lors de la présidentielle de 2018. «D’abord, cette présence me donne l’occasion de m’acquitter d’un agréable devoir : celui de vous adresser mes chaleureuses félicitations pour la victoire sans appel que les populations de la Région m’ont accordée lors de l’élection présidentielle de 2018, après un meeting historique à la Place des fêtes de la ville. Je m’acquitte de ce devoir de gratitude profonde avec presque quatre années de retard, et vous savez pourquoi. Entre le séjour en prison en 2019, la tournée à l’étranger, suivie de l’isolement dû au covid-19 en 2020, mon assignation de facto en résidence surveillée, la même année, les péripéties de la gestion de l’initiative SCSI en 2021, la terreur déclenchée contre notre parti à la suite des Marches pacifiques, en particulier celles du 22 septembre 2020, il ne m’a pas été possible de venir vous rendre hommage pour votre engagement et votre détermination, qui nous ont permis de remporter une brillante victoire électorale en 2018, et de mener par la force de choses la résistance nationale en dépit des brimades, des violences, de l’acharnement haineux dont sont victimes les militants du MRC depuis fin 2018. Je vous remercie en outre pour l’accueil mémorable et tout aussi historique que vous m’avez réservé lors de ma visite dans cette ville à la suite de la tragédie drame Gouache », a-t-il déclaré.