[politique] assassinat de Martinez zogo, la société civile envisage une plainte contre l'état

Révélation faite hier à Douala au cours d'un point de presse

 

Par Benjamin Akono

 

L’assassinat de Martinez Zogo ne doit pas rester impuni. C’est ce que pense le Cameroon People Party ( Cpp) et d’autres organisations de la société civile. Si le parti de Édith Kah Walla a eu l’initiative de la conférence de presse tenue à son siège à Bali, la formation politique pense que le décès du chef de chaîne de Amplitude Fm dépasse les frontières de la profession de journaliste.

“C’est toute la société Camerounaise qui doit se sentir concernée par ce qui est arrivé” affirme Édith Kah Walla. Lors d’un point de presse organisée avec Djeukam Tchameni, Cyrille Sam Mbaka, Édith Kah a publié une déclaration commune engageant une dizaine de partis politiques et d’organisations de la société civile. Dans la déclaration, ces leaders appellent les camerounais à se vêtir en noir le 25 janvier 2023, et le 27 janvier. Pour la première date, il s’agira d’un ” soutien aux journalistes meurtris, emprisonnés et en danger”. Pour la deuxième date, ce sera pour ” toutes les victimes de l’injustice et l’arbitraire qui tue chaque jour”.

précise le texte.

 

Plainte

 

Mais les acteurs impliqués à cette démarche demandent pour le cas de Martinez Zogo spécifiquement qu’une “commission d’enquête spéciale conduite de manière indépendante et expéditive par un expert reconnu en criminologie aves des personnalités du monde judiciaire, du clergé, d’un journaliste d’investigation et d’un membre de la société civile” soit créée.

Bien plus les acteurs de cette démarche annoncent que une plainte pourrait être déposée contre l’État du Cameroun en cas de suite non favorable sur l’assassinat de Martinez Zogo. A cet effet, Édith Kah Walla a précisé qu’avant l’assassinat du journaliste, des avocats étaient déjà engagés dans la préparation d’éléments judiciaires pour des actions en justice contre l’État du Cameroun à propos des vastes Détournements de fonds publics et que ces actions vont simplement se poursuivre.