[NOSO] Voici comment les ambazoniens ont célébré le 1er octobre

Dans une vidéo mise en ligne, les Ambazoniens se sont retrouvés dans une localité dont l’identité a été gardée secrète, pour célébrer la journée du 1er octobre. On le sait au Cameroun, les Ambazoniens qui luttent contre l’Etat du Cameroun célèbrent toujours la journée du 1er octobre. Cette année une vidéo les présente quelque part face à une population composée de femmes et enfants en pleine célébration. Ils brandissaient des armes et les drapeaux de la République imaginaire d’Ambazonie. Ils ont profité pour s’adresser aux leurs. Un homme se faisant appeler King Die Man a appelé les réfugiés et les victimes de la crise anglophone à ne pas perdre espoir. « Nous nous battons et nous ne vous oublierons jamais. ALA qui est dirigé par moi, King Die Man ne vous oubliera jamais. Nous sommes avec vous jusqu’à Buea », a-t-il déclaré. C’est un message similaire à celui de l’ancien président autoproclamé de la République d’Ambazonie Sisiku Ayuk Tabe. Ce dernier qui reste incarcéré à la prison de Kondengui à Yaoundé a encouragé ses frères de combat à rester attaché à la quête de la libération de leur Ambazonie. «La liberté et la liberté partout à tous les âges et à tous les temps n’ont été obtenues que par la sueur, les larmes, le sang et la perte de vies humaines par ces quelques personnes assez courageuses pour oser être libérées et libres », a noté Sisiku, ajoutant que « Le peuple d’Ambazonie doit restera à jamais dans les mémoires pour la magnificence du courage, nous devons endurer pour nous libérer…Le temps est venu et nous, en tant que peuple, avons dû couler ou nager. Nous avons eu des lâches ou nous battre. Comme c’est notre droit, nous avons choisi de nous battre. Nous nous battons vaillamment, au-delà de toutes les attentes», a-t-il écrit.