[NOSO] Nouveau coup contre le séparatiste No pity

Encore un coup pour le commandant des groupes armés indépendantistes anglophones du Cameroun, Mbashie Clément dit No Pity. Le séparatiste a été blessé à la jambe gauche par les éléments de la gendarmerie lors de l’attaque de la brigade d’Oku, située dans la région du Nord-Ouest, a appris Lebledparle de plusieurs sources. La scène s’est déroulée dimanche 07 août dernier. L’attaque de la brigade a également conduit à la neutralisation d’au moins six autres combattants séparatistes. Un autre a été arrêté et les cadavres de deux combattants séparatistes ont retrouvés dans la broussaille à Oku. Relevons aussi l’annonce du décès de deux autres au centre de santé de Djottin (arrondissement de Noni, département du Bui). Rappelons que, alors qu’il n’est qu’un affilié l’Ambazonia Self-Defence Council (organisation, créée par le « gouvernement » intérimaire d’Ambazonie en mars 2018, qui promeut le « Block-by-Block Resistance », ou résistance de proximité, No Pity rejoint la lutte armée en 2019. Depuis lors, il multiplie les attaques contre les positions des forces de défense camerounaises.