[NOSO] Le préfet de la Menchum échappe à une tentative d'assassinat

Cette attaque intervenue alors qu’il regagnait son domicile. Adbdoulahi Aliou, le préfet de la Menchum, un département situé dans la région du Nord-Ouest, a échappé une tentative d’assassinat. L’autorité administrative sortait de la mosquée le vendredi 21 octobre dernier vers 18 h quand elle a été attaquée par des hommes armés soupçonnés d’être des combattants séparatistes. C’est ce que révèlent plusieurs médias à l’instar de journal The Voice. Selon cet hebdomadaire, deux des gendarmes qui forment la garde du préfet ont été blessés dans l’assaut. L’on apprend aussi que quatre gendarmes blessés et un des assaillants tués. Le préfet n’aurait pas été blessé dans cette attaque intervenue alors qu’il regagnait son domicile. Le département de la Menchum est l’une des zones où sévissent les groupuscules séparatistes et le préfet s’est déjà illustré à plusieurs reprises par des mesures visant à brider leurs actions et à rétablir la sécurité. Les deux régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest du Cameroun connaissent un conflit séparatiste armé depuis 2016. Une partie de la population anglophone s’estime ostracisée par les francophones. Les rebelles séparatistes comme les militaires et les policiers sont régulièrement accusés par l’ONU et les ONG internationales de crimes contre les civils.