[NOSO] l'armée déjoue un attentat dans un marché à Bamenda

Les populations de la ville de Bamenda ont échappé ce matin à un attentat au lieu-dit Mobile Nkwen. Une bombe artisanale posée vraisemblablement par des séparatistes, dans ce lieu très fréquenté de la journée, a été retrouvé par des commerçants qui ont aussitôt alerté les services de sécurité. Les démineurs de l'armée arrivés sur les lieux ont désamorcé l'engin, qui présente les mêmes caractéristiques que ceux que font souvent exploser les séparatistes, ajoute la source. Les régions anglophones du Cameroun sont frappés par un violent conflit qui oppose l'armée régulière à des séparatistes qui réclament l'indépendance de leurs régions. Le conflit a déjà fait plus de 18 000 morts et un million de réfugiés et déplacés internes selon des ONGs locales internationales et 3 000 selon le gouvernement. Le Sénat américains menace de sanctions ciblées les différents protagonistes gouvernementaux et séparatistes qui violent les Droits de l'Homme. Plusieurs partis de l'opposition réunis au sein des forces pour le changement, la sécurité et la paix au Cameroun ont débuté le 22 septembre 2020 une série de manifestations pour demander au gouvernement de mettre fin à cette guerre.