[divers]le présumé meurtrier de la bachelière Simo Christelle aux arrêts à bafia

La séance de reconstitution des faits a eu lieu jeudi en présence du Procureur de la République près des tribunaux du Mbam-et-Inoubou et du préfet Absalon Monono. Arrêté par la gendarmerie nationale à la suite de l’enquête ouverte en Août dernier, l’assassin de l’ancienne lycéenne a reconnu l’avoir violé, après le refus catégorique de la victime ; d’entretenir les relations sexuelles avec lui. C’est par peur de se voir dénoncer, qu’ il avait entrepris de l’étrangler une fois le coït consommé. Pour rappel, la dépouille mortelle de Simo Christelle qui venait de décrocher brillamment son baccalauréat, avait été découvert dans un caniveau à Bafia. Des organes avaient été prélevés sur la défunte, ce qui avait laisse penser en Août dernier,qu’il s’agissait d’un crime rituel.