[Divers]) 7 morts dans un accident au carrefour Mkondo par Edéa

Dans un communiqué parvenu à la rédaction de cameroun24, le préfet de la Sanaga Maritime revient sur l'accident mortel qui s'est produit hier dans son unité de commandement, en livrant plus de détails :«Le Préfet du Département de la Sanaga Maritime informe l'opinion publique qu'un grave accident mortel de la circulation routière a été enregistré le samedi 15 octobre 2022 vers 21 heures, au lieu-dit carrefour MAKONDO, dans l'Arrondissement de NGWEI, sur la Route Nationale n°3, impliquant un véhicule de marque TOYOTA AVENSIS roulant dans le sens EDEA-POUMA et un autre de marque TOYOTA PICNIC allant dans le sens contraire. Suivant les premiers éléments de l'enquête ouverte par le Peloton Routier Motorisé d'EDEA, il s'agit d'une collision frontale entre lesdits véhicules suite à un mauvais dépassement couplé à un excès de vitesse, ayant déclenché un incendie à bord de ceux-ci, Le bilan provisoire fait état de 07 morts totalement calcinés, à savoir les nommés MBANGA Céline Clarisse, NGO MBOG Pauline, OMBE Christian, OSLIE et trois inconnus. Les 08 autres victimes grièvement blessées sont actuellement prises en charge à l'Hôpital Régional Annexe d'EDEA. Il s'agit de : ABU KARIM, KAMDEM Samuel, MVONDO Alain, NGA ESSOMBA, BILOA ZOA Epse TSIMI, ZOA Sédouane, NDJANA NDJANA Armand et EDO Evan Mathieu. Par ailleurs, les restes mortuaires des 07 personnes décédées, réduits à un amas d'os et de chair brulés, entreposés à la morgue de ladite formation sanitaire ont été transférés à la morgue de l'Hôpital LAQUINTINI de DOUALA pour d'éventuelles formalités d'identification. Tout en réitérant aux usagers de la Route Nationale n°3 la prudence et une stricte observance des règles du Code de la Route, il adresse aux familles si durement éprouvées, les condoléances du Gouvernement de la République, auxquelles il joint sa compassion émue.» écrit le préfet Cyrille Yvan Abondo, ce dimanche 16 octobre 2022. Malgré les nombreuses campagnes entreprises par le Ministère du Transports pour sensibiliser les usagers sur les dangers de la route, l'on note une recrudescence des accidents sur cette Nationale n°3 Douala-Yaoundé. Seul la fin des travaux de l'autoroute en construction depuis plus d'une dizaine d'années sur cet axe viendra mettre fin au concert de morts sur cette route.