[éducation]le gouverneur de l'ouest gronde les syndicats au défilé

Awa Fonka Augustine a battu en brèche leurs revendications et avis sur la gouvernance du pays, en leur rappelant qu’ils sont des fonctionnaires et que pour cette raison, ils doivent respecter le code de ce corps de métier. La célébration de la journée mondiale des enseignants le 5 Octobre 2022 était plutôt mouvementée à Bafoussam. Radio Balafon a fait écouter à se auditeurs ce 6 Octobre des interventions du représentant des enseignants et du gouverneur de la région de l’Ouest à la cérémonie organisée à cet effet. Le gouverneur Awa Fonka Augustine n’a pas aimé le ton du discours des syndicalistes et l’a fait savoir. Le correspondant local de Radio Balafon rapporte ainsi que le gouverneur « a taclé violemment » les enseignants « en questionnant leur culture générale ». Dans la suite de son compte-rendu, notre confrère ajoute que les enseignants ont assimilé le « clean school » à une escroquerie approuvée par le ministère des enseignements secondaires ont parlé de la crise anglophone et de la décentralisation. Ceci au grand dam du gouverneur qui a « estimé que la question de la décentralisation ne devait pas être évoquée par ces derniers », relate le journaliste. Dans l’élément sonore diffusé sur l’antenne plus tard, l’on peut entendre le porte-parole des enseignants dénoncer des « semblant de solutions » aux problèmes qu’ils posent. Dans l’enregistrement du gouverneur, on entend le chef de terre demander au porte-parole des professeurs de lycée et d’université de « savoir faire la part des choses ». Awa Fonka Augustine ne veut pas mes entendre parler de politique à l‘école. « Quand vous êtes syndicalistes, il faut faire très attention et ne pas traverser la barrière et commencer à faire de la politique. Si vous voulez faire la politique, il y a plusieurs partis politiques et vous pouvez aller là-bas vous inscrire pour être membre de ces partis politiques. Mais quand vous êtes syndicalistes, fonctionnaires, je crois que vous devez aussi savoir qu’il y a des obligations contenues dans le code des fonctionnaires que chacun doit respecter. Ce n’est pas parce que vous êtes syndicaliste que vous devez oublier que vous êtes fonctionnaires et que vous avez certaines obligations », rappelle-t-il. Le gouverneur reproche aux seigneurs de la craie de parler de l’inflation galopante alors qu’ils sont enseignants. Il cité l’exemple de Sao Tome qui, selon lui, a fait des mois sans riz à cause de la crise en Ukraine. Il s’étonne de ce que les enseignants ignorent ses conséquences sur le « village global » qu’est devenu le monde. Avant de leur rappeler que s’ils ne le savaient pas, le Cameroun fut un exportateur de blé et en produisait grâce à la Sodeblé créée par l’Etat à Ngaoundéré