[Éducation]deux candidats recalés au BEPC se donnent la mort

premier cycle (BEPC) ont été fatals pour deux candidats recalés. D’après des sources médiatiques, l’un a été retrouvé mort le 5 juillet dans sa chambre à Bertoua, capitale régionale de l’Est. Il venait de rater l’examen pour une seconde fois. Des comprimés retrouvés près de la dépouille, font penser qu’il se serait suicidé. Il était âgé de 19 ans.A Bafang, chef-lieu du département du Haut-Nkam, région de l’Ouest, un autre candidat se serait donné la mort. Elève au lycée de Baboutchanitcheu, il venait de rater lui aussi l’examen pour la deuxième fois consécutive. Ces tout premiers cas de suicide font craindre le pire alors que la saison des résultats des examens officiels ne fait que commencer. Chaque année, des candidats recalés aux examens se donnent la mort. D’après des sociologues et psychologues, ces drames traduisent globalement un malaise social.