[Éducation] Non scolarisation et déscolarisation Zones en crise: on accélère l'éducation

   20 moniteurs et 20 superviseurs suivent depuis ce matin à  Maroua et ce pour cinq jours, un atelier de renforcement de capacités sur les techniques de base relatives à l'implémentation du programme d'éducation accélérée. Il s'agit d'un programme scolaire conjointement initié par les organisations humanitaires: Plan International Cameroun et Norwegian Refugee Council et mis en oeuvre par le gouvernement camerounais à travers le ministère de l'Education de base. Ledit programme consiste à condenser six années de formation scolaire en trois ans. L'objectif visé d'après le Dr Chekam Kemadjou Chantale épouse Soh, inspecteur coordonnateur des enseignements au Minedub Extrême-Nord,  est de permettre aux enfants qui ont perdu les années d'études à cause des conflits de se rattraper. Ayant fait ses preuves depuis 2020 dans les localités de Igawa et Mémé, département du Mayo-Sava, le programme va s'étendre à Makari et à Logone Birni dans le département du Logone et Chari pour les deux prochaines années.