[Éducation] Les couleurs du SDF effacées sur le mur de l'école publique de Deido

Les couleurs grises initiales ont été restaurées. Le Social Democratic Front (SDF), parti d’opposition camerounaise, fait peindre l’école publique de New Deido à Douala aux couleurs du SDF. À la requête du parti APAR, les couleurs du SDF ont été purement et simplement effacées et les couleurs grises initiales ont été restaurées. « Le 31 août dernier à travers un post (ci-dessous) je lançai un appel aux autorités de la République quant au caractère inamical et anti-republicain de peindre une École publique aux couleurs d’un mouvement politique. Notre appel a été entendu. », écrit Célestin Djamen sur sa page Facebook. « Donc victoire de la République mais aussi victoire du mouvement APAR à l’école publique de New-deido. Aucun parti politique n’a le droit de peindre les murs d’une École publique financée par nos impôts à ses couleurs. Fin de l’incident, à la requête de APAR les couleurs du SDF ont été purement et simplement effacées, les couleurs grises initiales ont été restaurées. Retour à la normale donc et vive la République… », conclut l’ancien militant du MRC. Parti au pouvoir Célestin Djamen n’est pas seul homme politique à critiquer l’initiative du parti de la balance. C’est aussi le cas de Patrick Duprix Anicet Mani. « Imaginez un seul instant les maires, députés, sénateurs ou les simples élites-militants du RDPC peindre toutes les écoles publiques et hôpitaux publics qu’ils réhabilitent aux couleurs du Parti au pouvoir. Ne venez pas pleurer pas après. Car, même si l’initiative est louable, car les parlementaires et les Collectivités territoriales décentralisées reçoivent de l’argent public pour mener ce type d’actions en faveur de leurs circonscriptions électorales, la manière quant à elle est très contestable. Pas besoin de mettre les couleurs du SDF sur des bâtiments publics. Un minimum de bon sens ! », commente le militant du RDPC sur sa page Facebook.