[Éducation] les élèves sequestrent leur proviseur qu'ils accusent d'avoir mangé leur 50000 FCFA

le proviseur pris de panique face à la furie des élèves a appelé la police pour le protéger.

Il s’agit en effet du proviseur du lycée de Ndog-hem pk12 Douala qui appelle la police avant- hier pour faire arrêter des élèves qui réclament leur réadmission dans les salles de classe après avoir été mis dehors. La raison avancée pour les mettre dehors des salles de classe est qu’ils n’ont pas leur noms sur les listes.

Les élèves affirment avoir « acheté leur place » à 50.000f CFA auprès du proviseur qui a promis les admettre, mais depuis leurs noms ne figurent pas sur les listes et ils se sont vus jetés dehors depuis 2 semaines déjà.

Il s’avère donc en définitive que le proviseur de ce lycée a encaissé 50.000f CFA/ élève qui sont une centaine soit au moins 5millions de francs mais n’a pas enrôlé les dits élèves.

En dehors de ça la gestion de ce chef d’établissement est complètement catastrophique. En début de semaine par exemple, une vacataire surveillant de secteur a été licenciée sans explications seulement pour avoir mis un « like » sur un commentaire dans le groupe WhatsApp du lycée que le proviseur n’a pas aimé. Elle se retrouve aujourd’hui sans travail.