[Économie]le Cameroun frappé par une pénurie de carburant depuis 3 jours

Le spectre des émeutes de la faim de 2008 plane sur le Cameroun en ce milieu de l'année 2022. Les files observées dans les stations services, notamment dans la région du Sud et environs inquiète. Le Carburant est devenu ici une denrée rare et les prix du transport ont augmenté de façon vertigineuse, passant du simple au double, quand vous avez la chance de voir un véhicule. Dans les grandes villes comme Yaoundé, Douala, Bafoussam, depuis 3 jours, le Gasoil est invisible dans les stations. Les véhicules diesel sont garés. Le carburant frelaté très combattu par le gouvernement refais progressivement surface dans les grands axes et l'arrière pays. Le Cameroun n'est pourtant pas un pays inamical de la Russie d'où il importe une bonne partie de son pétrole, surtout qu'il est bon marché en ce moment. Sous couvert de l'anonymat, un cadre à la SNH explique à cameroun24 que le Cameroun n'est pas le seul pays à avoir peur de contourner les sanctions occidentales qui frappent la Russie. Avec la flambée du prix du baril sur les marchés internationaux. Les pays qui ont les moyens sont seuls capables d'acheter le brut, alors que l'OPEP refuse d’augmenter sa production pour combler le vide laissé par la Russie, qui a augmenter ses livraisons vers les pays BRICS et alliés. Il est urgent que le gouvernement camerounais trouve des solutions pour éviter une autre émeute de la faim.