[Économie]113 cartons de faux médicaments saisis à l'ouest

La Douane a effectué cette prise le 23 octobre 2022 dans la ville de Bandjoun, département du Koung-Khi. La Douane saisit de faux médicaments dans un bus à l’Ouest Cartons de faux médicaments Des antipaludéens, des antibiotiques, des fausses pilules du lendemain… Ce sont environ 337 000 comprimés rangés dans 113 cartons qui ont été saisis. Les douaniers ont mis la main sur le butin alors qu’il était caché dans la soute d’un bus haut standing. La cargaison tombée dans les filets des agents de la Douane contient les médicaments issus de la contrebande du vol, des détournements, les médicaments contrefaits ou encore des produits pharmaceutiques périmés. Le comité de lutte contre la fraude procède à la destruction de ces médicaments par incinération. L’opération ayant abouti à cette saisie s’inscrit dans le cadre du contrôle à la détention et à la circulation des marchandises. Elle est proche de l’initiative des agents du ministère de la Santé publique qui sillonnent des villes à la quête des faux médicaments et des faux produits cosmétiques. Ces derniers temps, plusieurs cas de saisie et de destruction des cargaisons de produits pharmaceutiques et cosmétiques ont été relayés par des médias à Yaound2, à Bertoua, à Bafoussam. La prolifération des faux produits nuit à la santé des personnes ainsi qu’à la santé des affaires. Ces médicaments d’origine douteuse peuvent créer des maladies dans l’organisme et entrainer la mort des patients. Au niveau des affaires, la commercialisation de ces produits fait perdre environ 150 millions de dollars par an à l’économie nationale selon le Groupement inter patronal du Cameroun.