[Économie] le Cameroun signe un accord avec une société chinoise pour l'exploitation du granite

Le feu vert a été donné par le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique Gabriel Dodo Ndoke lors d’une visite dans la région de l’Est le 27 décembre 2022.

 

 

Le granite, une roche plutonique à texture granuleuse caractérisée par sa constitution de minéraux tels que le quartz, les feldspaths potassiques et les plagioclases, les micas et présent sur le site de Domeman par Batouri dans l’Est du Cameroun, sera exploité par la société chinoise Gaoda International Investissement Trading. En visite de travail dans la région le 27 décembre, Gabriel Dodo Nkoke, ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique a lancé l’exploitation de ce minerai souvent considéré comme de faible valeur en raison de son faible prix sur le marché des matières premières.

Pour Huang Jianbing, PDG de Gaoda International Investment Trading Sarl, le choix de ce site n’est pas fortuit en raison de la « pureté » qui différencie le granit extrait ici des autres sites déjà exploités jusqu’à présent. Pour cette caractéristique, « il y a matière à une exploitation d’environ 50 ans », précise Cameroon Tribune.

Ce nouvel engagement de l’entreprise chinoise pourrait donc s’inscrire dans une logique de posséder plus de matériaux pour mener à bien ses activités de transformation. En mai 2021, International Investment Trading Sarl a lancé une usine de transformation de pierre à Nkolondom par Nyom II dans la ville de Yaoundé d’une capacité de 5 000 tonnes par jour pour un coût d’investissement de 4,5 milliards de F. La production de pavés, de pierres tombales et de matériaux de revêtement intérieur et extérieur font partie des autres projets de cette entreprise.